Tourisme au Burkina Faso, Afrique de l’Ouest (Moussa Koanda)

Moussa Koanda

Tourisme au Burkina Faso, Afrique de l’Ouest

Le pays enclavé dans les terres qu’est le Burkina Faso est un des pays d’Afrique de l’Ouest connu pour la beauté de ses paysages naturels. Quand bien même la liste des « attractions incontournables » au Burkina Faso est relativement courte en comparaison avec celle d’autres pays africains, les visiteurs seront accueillis chaleureusement et les locaux feront de leur mieux pour rendre leur séjour mémorable. Le secteur touristique au Burkina Faso s’est développé de façon exponentielle depuis des décennies, avec des initiatives gouvernementales tendant au développement des infrastructures hôtelières et des transports.

L’attraction principale sont sans aucun doute les paysages naturels, qui vont des affleurements accidentés des Pics de Sindou à la faune abondante du lac Tengrela ou des quatre parcs nationaux que compte le Burkina Faso. Ouagadougou, plus communément désigné par son nom abrégé Ouaga, est la capitale du Burkina Faso et le centre administratif et économique du pays.
La ville de Bobo-Dioulasso, qui bien heureusement a également un nom abrégé à savoir Bobo, est la deuxième plus grande ville du Burkina Faso. Malgré sa taille, cette ville donne une sensation exclusive qui en fait une des destinations préférées des voyageurs de tous budgets en quête de repos. La ville vaut la peine d’être explorée de jour, mais l’attraction principale reste la vie nocturne. La musique live et les restaurants en ville comptent parmi les meilleurs du Burkina Faso.

Tourisme en Afrique de l’Ouest en général

L’Afrique du l’Ouest est une bonne région pour commencer, le tourisme y est en augmentation pour de nombreuses raisons et on peut faire de nombreuses aventures dans cette région unique du monde.
En 2017, les voyages directs et l’emploi dans le secteur du tourisme étaient de 9.3 millions (une augmentation de 11.2% par rapport à 2016), avec 2.5 millions d’emplois en Afrique du Nord et 6.8 millions d’emplois en Afrique subsaharienne (source : https://www.afdb.org/en/documents/africa-tourism-monitor-2018).
L’Organisation Mondiale du Tourisme prédit que le nombre d’arrivées en Afrique va plus que doubler pour atteindre 134 millions d’ici 2030 ; les pays d’Afrique de l’Ouest doivent saisir l’opportunité, les politiciens et les représentants des industries doivent faire de leurs ambitions une réalité au travers de réformes concrètes. Cela peut être atteint en permettant une augmentation de l’investissement privé dans le secteur du tourisme, ce qui est crucial pour améliorer les infrastructures, et de faire la promotion des destinations auprès d’une audience internationale. Les gouvernements doivent également renforcer les dépenses de marketing et mettre en place des réformes par rapport à l’obtention de visas pour encourager les touristes à se rendre en Afrique .